Zakaria Bourini, le dessein d’un appelé aux multiples talents

-Par Abdelilah EDGHOUGUI-

Plusieurs jeunes s’évertuent à s’engager dans l’armée pour y faire carrière professionnelle. Mais pour d’autres, l’armée demeure une source d’inspiration, voire un passage obligé pour développer leurs compétences et leurs savoir-faire.

Le service militaire offre cette opportunité à Zakaria Bourini, un candidat qui s’est déclaré volontaire avant d’être retenu lors de l’opération de sélection et d’incorporation des appelés déclenchée lundi 16 mai à la Troisième Base Aérienne des Forces Royales Air (3è BAFRA) de Kénitra.

Muni de sa convocation et dès les premières heures, le Kénitri de 22 ans s’est rendu, en compagnie d’autres candidats à bord d’un bus militaire réservé à cette opération, à la 3è BAFRA de Kénitra pour accomplir les formalités administratives et effectuer les tests médicaux nécessaires.

Au portail de la base, Zakaria, d’une allure martiale et avec un enthousiasme indéfectible, soumet son dossier pour vérification et inscription. Une fois passé la première étape, il se redirige vers la porte d’accès où il rencontre un gendarme et des militaires des Forces Royales Air (FRA) en charge d’un dispositif de contrôle d’accès mis en place.

Après les palpations de sécurité et la fouille des effets personnels à l’aide d’une équipe cynophile de la Gendarmerie Royale présente sur place, ce fils d’un militaire avance à pas sûr vers l’infirmerie de la Base où il subit les examens médicaux nécessaires avant de se présenter devant une commission spéciale qui tranchera sur son aptitude au service militaire.

Confiant de lui, le futur appelé n’a pas caché sa joie après avoir passé avec succès les tests de sélection, prônant ainsi le service militaire comme point de départ et un tracé sans équivoque pour un avenir meilleur.

« J’ai rempli volontairement le formulaire de candidature en ligne pour pouvoir figurer parmi les appelés au service militaire », confie à la MAP, Zakaria, ce lauréat de l’Institut Spécialisé de Technologie Appliquée (ISTA), affirmant qu’il a été bien accueilli à la 3è BAFRA de Kénitra.

Avec un bon niveau en économie et fraîchement diplômé de l’ISTA en électricité d’installation, ce profil aux multiples talents très prisé dans le marché d’emploi compte, durant l’année de son enrôlement sous le drapeau, développer ses compétences et ses connaissances en la matière une fois affecté à l’un des centres de formation des Forces Armées Royales (FAR).

Fier de son cursus, le défi pour Zakaria pendant cette période c’est de pouvoir acquérir plus d’expériences dans son domaine de spécialisation grâce aux opportunités offertes par le service militaire. Cet habitué de la vie en caserne via son père n’a pas manqué d’encourager les jeunes de son âge de saisir de telles occasions.

Outre Zakaria Bourini, quelque 1.090 sont attendus dans les centres de formation des appelés, une fois retenus par la commission incorporation au niveau de la 3è BAFRA de Kénitra au terme de cette opération de sélection qui prendra fin le 28 mai.

Menée en exécution des Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’Etat-Major Général des Forces Armées Royales (FAR), cette opération qui a mobilisé tous les moyens humains et logistiques nécessaires pour son bon déroulement vise la sélection de 20.000 candidats, dont 1.800 candidates.

A cet égard, une cellule logistique a été mise en place pour garantir le transport en trains ou autocars de transport en commun des appelés vers les centres de sélection, outre la mobilisation au niveau de ces centres de cadres administratifs et médicaux pour que l’opération se déroule dans de bonnes conditions.