Trophée REDAL de l’Innovation: Trois projets primés

Les vainqueurs de la première édition du Trophée REDAL de l’Innovation ont été primés, mercredi à Rabat, à l’occasion d’une cérémonie organisée à la Faculté des sciences de Rabat, relevant de l’Université Mohammed V.

Plusieurs groupes d’étudiants ont pris part à ce programme, porté par la société REDAL, l’Université Mohammed V et l’Association marocaine des petits débrouillards (AMPD), et qui vise l’encouragement de l’innovation, de la recherche et de l’entreprenariat chez les étudiants.

Le premier prix a été remporté par l’équipe composée d’étudiants de l’Ecole nationale supérieure des arts et métiers (ENSAM) pour leur projet baptisé DIGITECH.

Il s’agit d’une application mobile facilitant le paiement des factures de REDAL grâce à une solution de ticket électronique et un système de géolocalisation. Le but étant de réduire le temps d’attente au sein des agences, pour une meilleure expérience client.

Le deuxième prix a été attribué à une équipe hétérogène composée d’étudiants de l’École nationale supérieure d’informatique et d’analyse des systèmes (ENSIAS) et de l’Ecole supérieure de technologie de Salé (ESTS). Ils ont été primés pour le projet LeakStor, une solution pour la détection de fuites dans les conduites d’infrastructure.

Le podium a été complété par le projet REDAL-care porté par une équipe de l’ENSAM, qui a développé une application dédiée aux clients sensibles, tandis que .le « Coup de coeur » du jury est allé au projet YANAINOV.

Dans une déclaration à la chaîne d’information « M24 », Najoua Ngout, responsable Police des réseaux assainissement liquide et responsable du Trophée, a fait savoir que cette initiative rentre dans le cadre des missions citoyennes de REDAL et font partie des bonnes pratiques du groupe Véolia.

Cet événement a été organisé selon un programme ambitieux et très riche, qui inclut différentes phases aussi bien au niveau de la plateforme digitale que sur le terrain, où les étudiants ont effectué des visites de différents sites et ouvrages de REDAL, a-t-elle relevé.

Cet échange entre le milieu académique et le domaine professionnel a permis de créer des liens extraordinaires entre les étudiants et les tuteurs, s’est-elle félicitée.

L’outil digital était au rendez-vous de ce programme, ce qui a permis, en cette période de Covid 19, de faciliter les échanges et apporter une touche très appréciable en matière d’innovation.

Dans une déclaration similaire, Amine El Mahfoudi, responsable de la transformation digitale de REDAL, a relevé que la société a fait du digital un outil d’innovation, expliquant à cet effet que ce trophée a été organisé essentiellement à travers la plateforme numérique de la société (ateliers, et visites virtuelles).

L’innovation est un tremplin vers l’entreprenariat, a noté M. Mahfoudi, expliquant que le rôle de REDAL dans l’étape suivante est d’encourager l’incubation des porteurs d’idées, encourager le dépôt en brevet de certaines idées innovantes et mettre en contact les porteurs de projets et les donneurs institutionnels, pour qu’ils puissent bénéficier des différents programme d’encouragement de la création d’entreprise.

La cérémonie, constitue l’étape finale pour récompenser quatre équipes et remercier les enseignants et les tuteurs de REDAL qui ont accompagné ces jeunes étudiants.

A cette occasion, Houda Larbi, membre de l’équipe vainqueur du premier prix, s’est dite heureuse d’avoir décroché ce trophée qui « récompense près d’une année de travail acharné en groupe et dans une ambiance d’entreprenariat ».

Elle a souligné que cette expérience fut très enrichissante et a permis aux participants de se faire une idée sur ce qui se passe dans le monde de l’entreprise en termes d’innovation, de concurrence et de travail collectif.

La cérémonie de remise des prix a été l’occasion de signer une convention de partenariat pour l’organisation de la 2ème édition du Trophée REDAL de l’Innovation.