Signature d’un partenariat sur la promotion du capital humain

Une convention de partenariat axée sur la promotion du capital humain a été signée, mercredi à Rabat, entre le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et la coordination nationale de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Paraphée par le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Driss Ouaouicha, et le Wali, coordinateur national de l’INDH, Mohamed Derdouri, cette convention a pour objectifs de mobiliser les ressources et les énergies nécessaires pour consolider les valeurs de développement humain au sein de l’espace universitaire et d’encourager des initiatives tournant atour du capital humain.

A cette occasion, M. Ouaouicha a indiqué que ce partenariat vise à faire de la recherche scientifique et de l’innovation un levier fondamental de la valorisation du capital humain, de création de richesses et de valeur ajoutée, ainsi qu’à diffuser la culture du bénévolat dans les milieux universitaires en impliquant les acteurs de ces établissements et la société civile dans la réalisation du développement territorial.

Cette convention ambitionne aussi de mettre au point un mécanisme permanent de concertation et de coordination en vue d’élaborer et de mettre en œuvre des programmes et des projets conjoints dans le domaine de la promotion du développement humain et de la valorisation du capital humain, a-t-il ajouté.

De son côté, M. Derdouri a indiqué que cette convention cadre portera essentiellement sur tous les axes développés par l’INDH, relevant que la troisième phase a recentré depuis 2019 toutes ses activités sur le développement du capital humain.

« On va travailler avec toutes les universités, les enseignants, les chercheurs et les étudiants pour essayer de décliner tout ce qui se fait au niveau de l’INDH en matières notamment de recherches et d’études », a promis M. Derdouri, notant que la philosophie de phase III tend à faire de l’Initiative un catalyseur pour les projets de valorisation du capital humain au Maroc.

Par ailleurs, cette rencontre a été marquée par le lancement officiel des prix de la recherche scientifique sur le développement du capital humain dans les catégories suivantes: meilleur auteur, meilleure thèse, meilleur article, meilleur chapitre d’ouvrage et meilleure communication scientifique.

Ce concours a fait l’objet d’un accord de coopération entre le département de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la coordination nationale de l’INDH et le Centre national pour la recherche scientifique et technique.

Il s’inscrit dans le cadre de l’encouragement de l’excellence scientifique en attribuant un prix annuel aux recherches apportant de nouvelles connaissances ou propositions pour améliorer le développement humain et renforcer le capital humain.