Rabat: M. Bensaid et le wali de la région tiennent une séance de travail avec le directeur du Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, et le wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed El Yacoubi, ont tenu, jeudi à Rabat, une séance de travail avec le directeur du Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, Lazare Eloundou Assomo,

Cette séance de travail a été axée sur la ville de Rabat et les programmes qu’elle a connus depuis son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, indique un communiqué du ministère.

Au cours de cette rencontre, le directeur du Patrimoine culturel au département de la culture, Youssef Khiara, a passé en revue les activités et programmes majeurs initiés dans la ville inscrite officiellement en 2012 par l’organisation internationale « Rabat, capitale moderne et ville historique : un patrimoine en partage ».

En effet, l’année 2022 a vu le lancement d’une série d’actions et de festivités célébrant le 10è anniversaire de l’inscription de Rabat au patrimoine mondial de l’UNESCO, en marge de la visite de la Directrice générale de l’Organisation Audrey Azoulay, souligne-t-on.

La directrice générale de l’Agence urbaine de Rabat-Salé, Khaddouj Guenou, a de son côté mis l’accent sur les plus importants axes du plan de gestion de l’agence pour la période 2022-2026, ainsi que sur la gestion des volets liés à l’espace territorial de Rabat en relation avec le patrimoine de la ville, dans le cadre des prérogatives de cet établissement.

Cette séance de travail a été marquée par la présentation des principales caractéristiques et des données aussi bien scientifiques qu’historiques sur les monuments de la ville de Rabat, à l’instar du site archéologique de Chellah, de la Kasbah des Oudayas et du Jardin andalou, ainsi qu’un exposé sur la dynamique de préservation et de valorisation du patrimoine à travers plusieurs activités et programmes scientifiques, avec la participation d’experts nationaux et étrangers.

Le directeur du Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO a pour sa part relevé que les engagements pris lors de l’inscription de Rabat sur la liste du patrimoine mondial ont pu être honorés, tout en exprimant ses remerciements au Maroc et à toutes les parties en charge de la mise en valeur du patrimoine culturel du Royaume.

Les acquis réalisés pendant dix ans dénotent « un véritale succès », a-t-il estimé, tout en appelant à aller de l’avant dans cette lancée.

M. Eloundou Assomo effectue une visite de travail de deux jours au Maroc au cours de laquelle il a pris part à un colloque international sur le patrimoine urbain en Afrique, initié par la Fondation pour la sauvegarde du Patrimoine culturel de Rabat que préside SAR la Princesse Lalla Hasnaa.