Maroc/Cameroun : Signature d’un protocole d’accord dans le domaine des affaires sociales

Un protocole d’accord visant à renforcer la coopération dans le domaine des affaires sociales a été signé, jeudi à Rabat, entre le ministère de la solidarité, de l’insertion sociale et de la famille et le ministère des affaires sociales de la république du Cameroun.

Paraphé par la ministre de la Solidarité, de l’insertion sociale et de la famille, Aawatif Hayar et son homologue camerounaise, Pauline Irène Nguene, cet accord a pour objectif de consolider la coopération en matière d’échange de recherches et d’études dans le domaine social, de promotion des droits des femmes, de protection de l’enfance et des personnes âgées, d’inclusion des personnes en situation de handicap et de lutte contre la pauvreté.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie de signature, Mme Hayar a fait savoir que cet accord se décline en plusieurs axes, dont celui de développement de programmes pour la promotion de la condition des personnes en situation de handicap, des personnes âgées, des personnes en situation de vulnérabilité et des enfants en situation difficile.

Mettant l’accent sur l’importance du domaine de la formation, qui a suscité l’intérêt de la ministre camerounaise, la responsable gouvernementale a rappelé, dans ce sens, que le pôle social dispose d’un Institut national de l’action sociale (INAS), en plus de plusieurs programmes de formation dans le cadre de l’Entraide nationale.

Au niveau des infrastructures, Mme Hayar a noté que son homologue camerounaise a visité des centres à Rabat, Salé et Meknès et elle a constaté l’effort que le ministère est en train de déployer pour renforcer et développer le domaine social au Maroc.

Pour sa part, Mme Nguene a fait savoir que cet accord permettra d’échanger les bonnes pratiques entre les deux pays dans le domaine des affaires sociales.

La ministre camerounaise a fait part de sa satisfaction suite à la visite de terrain qu’elle a effectuée, notant la qualité des infrastructures de prise en charge des personnes handicapées, des enfants en détresse et des personnes âgées.

Cette cérémonie de signature s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Cameroun au Maroc ainsi que des représentants du pôle social, notamment le directeur de l’Entraide nationale et la directrice de l’Agence du développement du social (ADS).