Le festival régional des clubs pédagogiques de musique, un catalyseur pour aiguiser le talent artistique des élèves

L’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra a organisé, lundi, un festival régional des clubs pédagogiques de musique, avec pour objectif d’aiguiser le talent artistique des élèves et de promouvoir leurs créations musicales.

Cette manifestation, qui s’est déroulée au siège de la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’Education-Formation à Rabat sous le signe « Pour une renaissance pédagogique pionnière en faveur d’un enseignement de qualité », a été l’occasion d’appuyer les activités d’excellence et de création, de renforcer les capacités des coordinateurs des clubs pédagogiques de musique, d’aiguiser les talents artistique et musical des apprenants et d’encadrer leurs productions et leurs créations.

Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la n° 51.17 relative au système d’éducation et de formation et de la déclinaison du programme d’action pédagogique annuel de l’Académie au titre de l’année scolaire 2021-2022.

« Après la crise du Covid-19, l’assouplissement des mesures sanitaires de prévention et la reprise du cours de la vie normale, il était nécessaire que l’école marocaine retrouve son éclat sur le plan des activités sociales, pédagogiques et artistiques », a déclaré, dans ce sens, le directeur de l’Académie, Mohamed Aderdour.

Dans une déclaration à la MAP, il a ajouté que ce festival régional constitue un jalon essentiel pour stimuler l’excellence, la productivité et la compétition créative entre les élèves afin de développer leur goût artistique.

L’élève Ihssane Al Kaabouchi a souligné, dans une déclaration similaire, que la participation à de tels festivals est un facteur essentiel pour l’amélioration de la vie scolaire, notant que la musique est une source de motivation pour développer le goût et le sens artistiques chez les apprenants et aiguiser leurs talents créatifs.

Quant à l’élève Amina Kabha, elle a indiqué avoir participé à ce festival après avoir été sélectionnée par son établissement scolaire (Abdelaziz Dinia), ajoutant que son intérêt pour ce genre d’activités émane de sa passion pour la musique, en tant que véritable opportunité d’acquérir de nouveaux talents créatifs.

Au cours de ce festival, agrémenté de diverses performances artistiques et musicales, un vibrant hommage a été rendu au compositeur de l’appel de la Marche Verte, l’artiste Abdellah Issami.