Le DD en milieu oasien au cœur des débats

Le développement durable en milieu oasien a été au cœur des débats à l’occasion d’une table-ronde organisée, jeudi à Rabat, à l’initiative de l’Ambassade de Belgique au Maroc et l’Agence belge de développement (ENABEL).

Cette table ronde a été l’occasion de réunir des institutions marocaines engagées dans les zones oasiennes, des experts du monde académique, des représentants des agences de développement au Maroc, ainsi que les équipes techniques d’intervention, en vue d’échanger sur la promotion de l’intégration du changement climatique dans le développement local des zones oasiennes.

De l’avis de la représentante résidente d’Enabel au Maroc, Evelien Masschelein, cette table-ronde vise à examiner les moyens d’améliorer et de promouvoir les interventions en matière d’intégration au changement climatique.

Il s’agit également d’une occasion pour « célébrer 20 ans d’intervention en zones oasiennes, notamment avec des projets dans les secteurs de l’eau et de l’agriculture », a-t-elle déclaré à la MAP, ajoutant que de nouveaux programmes bilatéraux de coopération vont être formulés.

Dans une déclaration similaire, la conseillère de Coopération au développement à l’ambassade de Belgique, Astrid De Laminne De Bex, a indiqué que cette rencontre vise à mettre en avant les réalisations de la coopération belge sur les zones oasiennes dans les secteurs de l’agriculture, de l’assainissement et de l’eau.

« Adaptation des produits agricoles aux changements climatiques », « Renforcement de l’utilisation de l’énergie renouvelable dans l’agriculture »,  » La gestion intégrée des ressources en eau » et « La communication de proximité dans le secteur de l’eau » sont autant de thème évoqués lors de cette table-ronde.

Dans le domaine agricole, et après une génération de projets de développement agricoles intégrés (oasis de Tata, Ouijjane, Vallée du Draâ, Saghro), la Belgique accompagne le développement de 3 filières du Pilier II du Plan Maroc Vert, l’amandier, le palmier-dattier et le safran, en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture, de l’Economie et des Finances et d’autres entités nationales oeuvrant dans le domaine agricole.

Dans le domaine de l’eau potable et de l’assainissement liquide, la Belgique a accompagné le Programme d’Approvisionnement Groupé en Eau potable des populations Rurales (PAGER) dans la région Souss-Massa et Draâ-Tafilalet ainsi que le Programme National d’Assainissement dans l’Oriental et à Ouarzazate, Tinghir et Zagora.

L’Agence belge de développement est présente avec une centaine de collaborateurs pour appuyer ses partenaires marocains dans leurs tâches et défis quotidiens aux niveau central, régional ou local.