Lancement de la campagne #b7arblaplastic

La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, présidée par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, a lancé, samedi à la Marina de Bouregreg, une nouvelle édition de la campagne #b7arblaplastic pour la protection des environnements marins.

Intervenant dans le cadre de la 22-ème saison de Plages propres de la Fondation, cette campagne vise à sensibiliser les jeunes sur la nécessité de protéger les mers et les océans contre les rejets des déchets plastiques et s’assigne pour missions de mobiliser plus d’un million de jeunes sur la période estivale, d’engager 10.000 actions de sensibilisation et d’éducation au développement durable auprès des jeunes et de récupérer 10 tonnes de plastique par plage pendant la période estivale.

Cette action menée conjointement par la Fondation, le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE), concernera les 105 plages du programme Plages Propres de la Fondation et impliquera des associations de plongée qui sensibiliseront les jeunes des programmes Eco-Ecoles, Jeunes Reporters pour l’Environnement et du Réseau des Universités vertes aux risques posés par les déchets plastiques dans les fonds marins.

Dans une déclaration à la presse, la chargée des activités pédagogiques à la Fondation, Mouna Belbekri, a indiqué que la Fondation poursuit sa mobilisation en faveur de la préservation des environnements marins contre la pollution et pour la sauvegarde des plages, du littoral, des mers et des océans, ajoutant que les jeunes participants des programmes Eco-Ecoles, Jeunes Reporters pour l’Environnement et du Réseau des Universités vertes bénéficieront de plusieurs ateliers thématiques.

Ces jeunes recevront également des enseignements théoriques et pratiques de plongée et de natation dans le cadre de leur sensibilisation aux risques posés par les déchets marins qui seront repêchés par des plongeurs professionnels, a-t-elle fait savoir, notant que les participants seront aussi instruits sur les moyens de recyclage de ces déchets, qui seront traités par des unités de recyclage volontaires pour cette opération.

Pour sa part, le directeur du projet « Environnement et Développement durable » au ministère de l’Éducation nationale, Abdelaziz Ankouri, a indiqué que cette campagne, qui vise à sensibiliser sur l’importance de la préservation du patrimoine aquatique marin et sur l’impact des déchets plastique sur les océans et la biodiversité, englobera plusieurs étapes dans sa nouvelle édition, à savoir Salé, Fnidek, Marchika, El Jadida, Mohammedia et Dakhla.

Le président de l’Association Al Marjane plongée et sports nautiques, Abdeljalil Sqiti, a expliqué, quant à lui, que cette opération écologique ambitionne de renforcer l’intérêt des jeunes pour la sauvegarde de l’environnement car la transition écologique ne peut se concrétiser qu’à travers la sensibilisation des générations futures.

Lancée en 2019, l’opération #b7arblaplastic a récemment été inscrite à la Décennie pour les Sciences océaniques au service du Développement Durable (2021-2030) lancée par la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Elle a également reçu en 2020 la distinction de la meilleure bonne pratique d’éducation à l’environnement sur les 4425 plages labellisées Pavillon bleu dans le monde.