INDH : Remise d’ambulances équipées à plusieurs centres de santé de la province de Kénitra

Six ambulances équipées acquises dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) ont été remises, lundi, à des centres de santé relevant de plusieurs collectivités territoriales de la province de Kénitra, en marge de la présentation du bilan du Comité provincial de développement humain (CPDH) pour la période entre 2019 et fin mars 2022.

La cérémonie de remise des clés de ces ambulances au profit de centres implantés dans les communes d’Arbaoua, Oued El Makhazine, Sidi Allal Tazi, Moulay Bousselham, Sidi Boubker Lhaj et de Lalla Mimouna s’est déroulée en présence notamment du gouverneur de la province, Fouad M’Hamdi.

Cette initiative, qui intervient à l’occasion de la célébration du 17ème anniversaire du lancement de l’INDH, s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour renforcer l’offre de santé au niveau de la province, avec pour principal objectif de faciliter l’accès aux prestations de santé, d’améliorer la santé maternelle et infantile et de contribuer à la mobilité des femmes enceintes.

L’acquisition de ces ambulances s’inscrit aussi dans le cadre des programmes de la phase III de l’INDH notamment l’axe relatif à l’impulsion du capital humain des générations montantes.

Dans ce sens, le CPDH de Kénitra avait alloué plus de 106,8 millions de dirhams pour un total de 178 projets programmés pour l’acquisition, notamment, des équipements médicaux au profit de 25 centres de santé ruraux, de 16 ambulances et de 45 véhicules de transport scolaire, ainsi que la création de 60 unités préscolaires et l’organisation de trois opérations « un million de cartables » au profit de près de 500.000 élèves.

Dans une déclaration à la MAP, Ibtissam Al Ayadi, cheffe de la Division de l’Action sociale (DAS) de Kénitra, a indiqué la remise de ces ambulances équipées s’inscrit dans le cadre des programmes de l’INDH visant le renforcement de l’offre de santé au niveau de la province, particulièrement en milieu rural, et ce à travers la mise en œuvre de certains axes tels que « le rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base » et « l’accompagnement des personnes en situation de précarité ».

Le délégué provincial du ministère de la Santé et de la Protection sociale, Dr Abdelmoumen Redouane, a fait savoir, dans une déclaration similaire, que six ambulances équipées acquises dans le cadre de l’INDH ont été remises dans une première phase à des centres de santé ruraux, alors que huit autres vont être reçues dans une seconde phase.

« Compte tenu de l’étendue des zones rurales relevant de la province, ces ambulances vont permettre d’assurer une couverture optimale en termes d’évacuation des cas urgents et vers les maisons d’accouchement », a-t-il dit.

Quelque 385 projets pour un coût global de plus de 193,5 millions de dirhams sont programmés au niveau de la province de Kénitra dans le cadre de la phase III de l’INDH (2019-2023).