INDH: 234 unités de préscolaire voient le jour dans la province de Sidi Kacem

Rabat – Un total de 234 unités d’enseignement préscolaire ont vu le jour dans la province de Sidi Kacem dans la période allant de 2019 à 2022, dans le cadre de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

En effet, sept unités de préscolaire ont en moyenne été réalisées dans chaque collectivité territoriale relevant de la province grâce au partenariat noué entre l’INDH, le ministère de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports et les associations de la société civile.

La promotion de l’enseignement préscolaire dans le monde rural figure au premier rang des priorités des programmes de la troisième phase de l’INDH, dont l’ambition consiste à rattraper les déficits d’infrastructures et de services sociaux de base dans les espaces territoriaux les moins équipés, à accompagner les personnes en situation de précarité, à favoriser l’intégration économique des jeunes et le développement humain des générations montantes.

Cette phase érige l’enseignement préscolaire en levier incontournable de lutte contre le décrochage scolaire en se tournant vers la mise en place d’équipements socio-éducatifs comme Dar Attalib et Attaliba et les transports scolaires entre autres réalisations.

Approchée par la MAP, la chargée de soutien scolaire et d’épanouissement de la jeunesse à la direction des affaires sociales de la province de Sidi Kacem, Lamiae El Ganouni, a souligné que le secteur de l’éducation représente l’une des locomotives du développement humain à l’échelle locale, mettant en avant l’engagement de l’INDH en faveur de la promotion de la scolarisation en milieu rural dès le plus jeune âge et de la lutte contre la déscolarisation des jeunes.

Ainsi, le renforcement des transports scolaires et la mise en place d’infrastructures de l’éducation telles que Dar Attalib et Attaliba encouragent grandement les familles à scolariser leurs enfants pour poursuivre leurs études, a-t-elle fait remarquer.

S’agissant du déploiement des Dour Attaliba dans la province, l’initiative a permis la réalisation de salles d’informatique dans les structures de ce genre à l’image de celle mise en place à la commune de Had Kourt, en partenariat avec une association locale, tout en veillant à assurer des prestations sociales divers au profit des étudiants.

A cet égard, la directrice de Dar Al Fatat, Bouthaina Bayben, a relevé que l’établissement prend en charge 357 jeunes filles en pension complète, alors que 145 profitent partiellement de ses services, ajoutant que le personnel s’implique dans l’amélioration de la qualité de l’éducation des jeunes filles en partenariat avec l’INDH.

Elle a également indiqué que des séances de soutien scolaire sont organisées en faveur des jeunes filles dans toutes les matières et disciplines, ainsi que diverses activités centrées sur le théâtre et le cinéma ou encore les campagnes de sensibilisation autour de la santé de la femme.

Côté transport scolaire en milieu rural, l’association Al Moustakbal gère, au niveau de la commune de Sidi Azzouz, 11 bus de transport scolaire fournis par l’INDH, dont bénéficient plus de 500 élèves.