FMMC: Atelier pour un plan stratégique 2021-2023

Un atelier de planification opérationnelle a été organisé, jeudi à Rabat, pour l’élaboration du plan stratégique 2021-2023 de la Fondation maison méditerranéenne du climat (FMMC), dans la perspective de renforcer l’action des collectivités territoriales face aux changements climatiques.

L’atelier s’inscrit dans le cadre du plan stratégique 2030 de la FMMC visant à orienter les collectivités territoriales et à renforcer leur pouvoir d’action en matière d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques.

Présidé par le Haut-Commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, président de la FMMC, Abdeladim Lhafi, cet évènement constitue l’étape finale d’un processus marqué par un premier atelier participatif tenu le 24 septembre, pour la formulation de la stratégie de la maison méditerranéenne du climat (MMC) à l’horizon 2030.

Ce précédent atelier a permis de partager les principaux enjeux identifiés lors de la phase de diagnostic et d’ébaucher le plan stratégique de la MMC 2030, indique-t-on auprès de la Maison méditerranéenne du climat.

A cette occasion, M. Lhafi a relevé que cette rencontre est une occasion de concrétiser la vision stratégique de l’atelier du 24 septembre en mettant en œuvre une vision opérationnelle dotée d’un business plan pour les trois prochaines années. L’urgence des questions climatiques dans le pourtour méditerranéen nécessite la mise en place de priorités prédéfinies, mettant en exergue le rôle indéniable des partenaires de la MMC dans la réalisation des ses objectifs, notamment les collectivités territoriales, a-t-il dit.

Pour sa part, le consultant chargé de l’étude Abdelouahed Fikrat, a passé en revue les enjeux majeurs de la MMC, abordant à cet égard le positionnement et les domaines d’activité stratégiques de la fondation, l’opérationnalisation, ainsi que sa capacité à capter des financements conséquents et pérennes.

A cet effet, la MMC ambitionne selon lui de devenir un centre de référence régional en matière de lutte contre les changements climatiques, ajoutant qu’avec des représentations dans toute la Méditerranée et un effectif permanent d’une vingtaine de collaborateurs, la Maison du climat appuiera au moins 10 territoires, accompagnera 20 jeunes porteurs de projets et mobilisera au moins 10 millions de dollars par an.

Par ailleurs, cet expert a mis en avant les principales missions de la MMC, notamment la sensibilisation des décideurs du pourtour méditerranéen aux principales questions liées au climat, le renforcement du pouvoir d’action des collectivités territoriales en la matière ou encore la promotion des partenariats dans l’espace méditerranéen.

L’atelier dédié à la mise en place du plan opérationnel de la Fondation a regroupé une vingtaine d’experts représentant des institutions gouvernementales, des collectivités territoriales, des ONG et des institutions internationales. Ses travaux devront aboutir à l’élaboration de chantiers prioritaires qui constituent le plan d’action 2021-2023.