Douae Hammouda.. une élève distinguée aux objectifs bien définis

Douae Hammouda, l’élève qui s’est distinguée au niveau de la région Rabat-Salé-Kenitra, n’y est pas allée de quatre chemins en précisant la voie qu’elle veut emprunter après avoir réussi avec brio les examens de Baccalauréat.

Il s’agit pour elle de l’aboutissement d’un parcours fait d’engagement, de persévérance et de rigueur.

Du haut de ses 18 ans, Douae songe sérieusement à rejoindre l’une des écoles supérieures de commerce et gestion, consciente de la place de choix qu’occupe l’entreprise dans l’édification du Maroc de demain.

L’élève a obtenu la plus haute moyenne au Baccalauréat lors de la session normale dans la région de Rabat-Salé-Kénitra (19,32) – option sciences physiques, français. Il s’agit de l’une des meilleures moyennes au niveau national lors de la session normale du Baccalauréat 2021.

Douae, qui a étudié dans un lycée à Témara, confie à la MAP qu’elle a suivi un programme bien défini pour réaliser son objectif, soulignant qu’il s’agit-là d’une « victoire attendue » pour elle.

“J’ai fourni beaucoup d’efforts depuis le début de l’année en respectant un plan d’action qui a nécessité la pratique continue, et ce à travers la réalisation de plusieurs exercices (…)”, dit-elle.

Selon elle, ces efforts n’étaient pas suffisants pour atteindre l’objectif escompté. “Je me suis également focalisée sur les conseils et recommandations de mes professeurs qui m’ont énormément aidée à obtenir ce résultat”.

La notion de famille n’a pas été omise dans le discours de Douae : “ma famille a joué un rôle central dans l’obtention de ce résultat à travers leur soutien et orientation ainsi que la stabilité mentale qu’elle m’a offerte durant mon parcours scolaire, notamment lors de cette année décisive ».

En effet, il s’agit bien d’une année décisive parce qu’elle ouvre la porte à Douae pour « rejoindre l’une des écoles supérieures de commerce et gestion », mais elle ne s’est toujours pas décidée concernant l’école et la spécialité qu’elle veut rejoindre.

Une joie immense était visible sur le visage du père de Douae, M. Abdessalam Hammouda, qui n’a pas caché sa fierté.

“Je suis très fier du résultat de Douae, qui n’est pas le fruit du hasard, mais d’un sérieux travail et d’efforts continus fournis tout au long de son parcours scolaire”, se félicite le père Abdessalam, ajoutant que cette dernière a su, cette année, bien organiser son temps et respecter son programme de travail pour obtenir les meilleures notes.”

Il n’a pas oublié d’évoquer le rôle du corps enseignant qui “a fourni à sa fille la bonne orientation”, notant que le travail qu’a effectué le corps enseignant est remarquable, notamment dans une conjoncture marquée par les restrictions sanitaires imposées par la Covid-19 et l’enseignement à distance.”

M. Ahmed Dhimen, Directeur de l’établissement où Douae a poursuivi ses études, n’a pas pu résister d’exprimer sa fierté vis-à-vis de son résultat, saluant sa persévérance.

“Douae est une élève sérieuse qui a obtenu d’excellentes notes depuis qu’elle nous a rejoint”, a noté M.Dhimen.

“Malgré son orientation scientifique, Douae a, également, eu d’excellentes notes dans les matières littéraires”, a-t-il ajouté, soulignant que cette moyenne est “encourageante” pour tous les élèves, les tuteurs ainsi que les cadres de l’enseignement.

Grâce à cette moyenne du Baccalauréat, Douae Hammouda est classée 10ème au niveau national, conjointement avec Aya Ait Hassain (19,32/20, option sciences-physique, français) de Casablanca-Settat, tandis que la moyenne la plus élevée au niveau nationale appartient à Amine Zerouali (19,53/20, option sciences-physique, français) de Marrakech-Safi.