Chambre des conseillers: plus de 1.600 électeurs participent au vote à Kénitra

Un total de 1.675 électeurs ont participé, mardi, au vote à Kénitra pour élire leurs représentants à la Chambre des conseillers dans une ambiance empreinte de sérénité et de responsabilité.

En effet, les membres des conseils locaux étaient appelés à choisir cinq membres des sept listes du collège électoral formé des représentants des Conseils des communes, préfectures et provinces, en lice pour les élections de la Chambre des conseillers au niveau de la circonscription de Rabat-Salé-Kénitra.

Côté représentants des salariés, onze listes se disputent deux sièges des 20 réservés à cette catégorie à la Chambre haute du parlement.

Dans le bureau de vote sis au lycée collégial Ibn Hazm à Kénitra, ce sont 115 électeurs du collège électoral formé des représentants des Conseils des communes, préfectures et provinces qui ont choisi leurs représentants. « C’est un devoir national de participer à cette dernière étape des élections, censée contribuer à l’émergence d’une nouvelle élite pour les prochaines années », a déclaré à la MAP Said H’rouza, élu RNI à la Commune rurale de Sidi Taibi, ajoutant qu’il a voté pour ses confrères du parti.

Pour Tarik Ouassou, chef du bureau de vote, les élections se sont déroulées dans de bonnes conditions et toutes les mesures préventives ont été prises par les autorités compétentes, notamment le respect des consignes sanitaires, la mise en place des gels hydroalcooliques et des masques de protection.

« Il y une grande affluence du corps électoral concerné et les représentants des mandataires des listes électorales sont présents au bureau pour observer l’opération du vote qui s’est déroulée entre 14H et 18H », a-t-il dit dans une déclaration similaire.

Par ailleurs, plus de 1.560 électeurs relevant du corps électoral des représentants des salariés ont voté au lycée Ibn Alhaytham où trois bureaux ont été réservés à cet effet.

« L’opération du vote s’est déroulée dans de bonnes conditions et dans le respect des mesures préventives préconisées par les autorités compétentes » a fait savoir Aziz Benchraa, délégué judiciaire et représentant du secteur de la justice aux commissions paritaires au niveau de la province de Kénitra.

Il a salué, à cet égard, les efforts consentis par les autorités en vue de réussir cette étape démocratique, tant importante pour favoriser le développement économique et social du Royaume.

Même son de cloche auprès du chef du bureau de vote dédié aux représentants des salariés, Mohammed El Malki, pour qui l’opération qui a débuté à 14h00 se déroule dans les meilleures conditions, avec une importante affluence de la part du corps électoral des salariés. « Cette participation témoigne de l’intérêt que portent les citoyens à l’opération électorale en général et des salariés en particulier, ce qui aura des répercussions positives dans le futur », a-t-il argué.

Selon des données des autorités locales, plus de 2.200 électeurs doivent choisir cinq membres de la Chambre des Conseillers pour représenter les Conseils des communes, préfectures et provinces de la région.

Les sept listes en lice au niveau régional sont constituées de représentants du Mouvement démocratique et social (MDS), du Parti de l’Istiqlal (PI), du Rassemblement national des indépendants (RNI), de l’Union Constitutionnelle (UC), du Parti authenticité et modernité (PAM), de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) et du Parti du progrès et du socialisme (PPS).