Carrefour diplomatique: Rencontre sur l’investissement à Rabat-Salé-Kénitra

La Fondation diplomatique du Maroc a tenu, jeudi à Rabat, une rencontre sur les opportunités d’investissement au niveau de la région de Rabat-Salé-Kénitra, en présence d’une panoplie d’ambassadeurs et de chefs de missions diplomatiques.

La nouvelle édition du « Carrefour diplomatique » a été l’occasion de souligner les aspirations et besoins des citoyens, les secteurs porteurs et le rôle de l’institution de la région en tant que vecteur de développement économique et social.

Le président du Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Rachid El Adbi, a présenté, à cette occasion, les grandes lignes du Plan de développement régional pour la période 2022-2027, notamment en matière d’encouragement des investissements, d’emploi et de soutien des PME.

Cette rencontre offre l’opportunité de mettre en relief les programmes et initiatives de la région aux plan local, national et international, tout en tirant profit de l’expérience et de l’expertise des diplomates en termes de promotion des investissements directs étrangers et de l’emploi, a relevé M. El Abdi.

Il a réitéré l’engagement de la région sur la lutte contre le chômage et la promotion de l’emploi, conformément aux hautes orientations royales et aux recommandations du rapport de la Commission spéciale sur le modèle de développement.

Dans une déclaration à la MAP, le président de la Fondation diplomatique, Abdelati Habek, a relevé que cette manifestation a permis aux diplomates de s’informer des stratégies du Conseil de la région pour attirer les investissements étrangers, notant que le Carrefour diplomatique aspire à faire la lumière sur les potentialités des différentes régions du Maroc et à renforcer la coopération entre les Conseils régionaux et le corps diplomatique.

La région de Rabat-Salé-Kénitra est apte à capter des investissements étrangers d’envergure, à la lumière des recommandations du nouveau modèle de développement, compte tenu de ses potentialités humaines, naturelles, diplomatiques et administratives, a-t-il déclaré.

Les principales questions des diplomates, qui ont loué la dynamique de développement dans le Royaume de manière générale, se sont articulées essentiellement autour des opportunités et possibilités d’investissement dans la région et les mesures déployées pour simplifier les démarches administratives.

Le Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra a récemment approuvé un projet de convention portant sur la création d’un fonds d’un milliard de dirhams pour le soutien des investissements dans la région au titre de la période 2022-2026.

Le fonds devrait bénéficier à tous les secteurs, à l’exception de l’habitat, tandis que dans la préfecture de Rabat, ce mécanisme concernerait les projets en lien avec la recherche scientifique, l’innovation, le développement durable et les créneaux à haute valeur ajoutée.