Une ambassadrice de la COP26 en visite à l’UIT

Mme Janet Rogan, ambassadrice en Afrique et au Moyen-Orient de de la Conférence internationale sur les changements climatiques (COP26), a effectué, lundi, une visite à l’université Ibn Tofail de Kénitra, dans le cadre des efforts de mobilisation autour de cet événement prévu à Glasgow (Ecosse) en novembre prochain.

Mme Rogan, qui était accompagnée de l’ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc Simon Martin et du directeur du British Council Tony Reilly, a pris connaissance des projets phares réalisés par l’université en matière de développement durable et de préservation de l’environnement, tels que la station de bicyclettes et de voitures électromobiles, les bancs solaires et la station d’épuration des eaux usées.

L’envoyée de la COP26 a exprimé « son admiration pour les efforts entrepris par l’Université Ibn Tofail dans le domaine de protection de l’environnement et des énergies renouvelables », souligne-t-on dans un communiqué de cet établissement.

De son côté, le président de l’université, Azzeddine El Midaoui, a insisté sur l’importance de l’implication des jeunes à travers le monde dans le domaine de la protection de l’environnement, saluant « la forte adhésion des étudiants de l’université et leur haut degré de conscience en ce qui concerne les questions liées au développement durable ».

Au cours de cette visite, Mme Rogan s’est réunie avec les étudiants doctorants, qui ont présenté leurs projets de recherche dans différents domaines liés aux changements climatiques.

L’ambassadrice de la COP26, qui poursuit sa visite de plusieurs jours au Maroc (8/16 juillet), a saisi cette occasion pour les informer des efforts et des préparatifs entrepris par le Royaume-Uni à la veille de la Conférence de Glasgow, durant laquelle les dirigeants mondiaux seront invités à honorer leurs engagements en matière de réduction des émissions de gaz.