Bac: Publication d’un protocole sanitaire relatif aux examens

L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra a publié un protocole sanitaire relatif à l’organisation des examens du baccalauréat, prévus, du 3 au 9 juillet, dans un contexte marqué par la pandémie de la Covid-19.

Ce protocole, élaboré par le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique comprend les mesures générales de prévention contre cette pandémie durant la période des examens, applicables à tous les élèves, professeurs, cadres administratifs et l’ensemble du personnel travaillant dans les établissements d’enseignement concernés, notamment le respect de la distanciation physique (1,5 mètres minimum), notamment à l’intérieur des salles d’examens, des amphithéâtres des universités, des salles omnisports couvertes ainsi que dans les couloirs et les bureaux administratifs.

Il s’agit, également, des gestes barrières qu’il faut respecter de manière continue en tant que mesure individuelle efficace pour faire face au coronavirus, du lavage des mains pendant 30 secondes et de leur séchage à l’air libre ou avec une serviette en papier propre ou un mouchoir jetable, en plus de la désinfection des mains fréquemment au gel hydroalcoolique.

Le port des masques par les élèves, les cadres administratifs et toute personne ayant accès aux centres d’examens est obligatoire. En cas de non port du masque, il appartient aux parties compétentes d’en fournir à la personne concernée avant d’accéder à l’établissement et de s’assurer de leur usage correcte.

De même, il est nécessaire d’aérer les classes, les salles et les locaux de l’administration régulièrement entre 10 à 15 minutes, le matin avant l’entrée des élèves aux centres d’examens, pendant la pause et à la fin de la journée, quand les candidats quitteront les locaux, d’éviter l’usage des climatiseurs et de mesurer la température de tous les intervenants quotidiennement avant d’accéder aux espaces dédiés.

Il est primordial, également, de désinfecter de manière quotidienne les salles, les bureaux, les couloirs et les installations sanitaires et espaces de travail, ainsi que les équipements, les fournitures, les enveloppes, les documents, les véhicules de transport et espaces destinés au stockage et à la sécurisation des épreuves.

Ces mesures concernent, par ailleurs, la communication, la sensibilisation et l’encadrement, à travers la mobilisation des médias audiovisuels, des réseaux sociaux et des associations des parents d’élèves et autres associations de la société civile, afin d’adhérer aux opérations de sensibilisation des candidats et de leurs familles quant à l’importance du respect de ce protocole sanitaire régional pour l’organisation des examens à la lumière de la pandémie.

Les convocations adressées aux candidats scolarisés et libres porteront un extrait du guide régional des mesures préventives, afin d’éviter le risque de contamination lors de cette échéance nationale.

Quant aux moyens de transport utilisés lors des examens, ils doivent être désinfectés, tout en veillant au respect de la distanciation entre les passagers, tandis que le transport scolaire ne doit pas dépasser 50% de sa capacité et doit être aéré de manière régulière.

Quelque 268 centres d’examens seront mobilisés dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, afin que les salles des établissements publics puissent accueillir, au maximum, 10 candidats aux examens du baccalauréat.

Il a, également, été procédé à la mobilisation de centres de correction supplémentaires, afin de réduire le nombre de correcteurs dans chaque centre et chaque salle, tout en respectant la distanciation physique, outre la mise en place de barrières et de signalisations dédiées aux candidats pour leur faciliter l’accès direct aux salles d’examens.