Sacrifice de Aïd Al Adha : prise d’une série de mesures

Le ministère de l’Intérieur a pris une série de mesures pour l’organisation de l’opération de sacrifice à l’occasion de la fête de l’Aid Al Adha 1441, et ce dans le cadre du souci des autorités publiques de mettre en oeuvre les mesures préventives de lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19).

Le ministère indique que dans le but de garantir les conditions adéquates pour le déroulement de cette occasion dans le respect total des dispositions sanitaires adoptées par les autorités compétentes, des autorisations seront délivrées par les autorités locales aux bouchers professionnels et aux personnes saisonnières procédant au rituel du sacrifice, souligne vendredi un communiqué de ce département, précisant que ces personnes seront avant soumises à des tests au covid-19, en coordination avec les autorités sanitaires compétentes.

Ils seront également dotés des outils et produits susceptibles de garantir le respect des mesures préventives en vigueur comme les masques de protection, les produits antiseptiques et désinfectants.

A cet égard, ajoute le communiqué, le ministère de l’Intérieur appelle l’ensemble des citoyens à veiller lors du sacrifice à ne traiter qu’avec les personnes munies des autorisations délivrées par les autorités locales et à ne recourir à aucune autre personne, et ce pour préserver leur santé et leur sécurité et éviter le risque d’infection.